NOTRE ÉVOLUTION

Le 29 mai 1999, la Fête de l’Espoir a eu lieu pour la 1ère fois dans la salle de gymnastique de l’école de Luchepelet à Bernex où elle propose une soirée de concerts entièrement gratuite. Elle attire plus de 10'000 spectateurs.


En mai 2000, fort de son succès, et avec le soutien de quelques partenaires, elle s’installe au Stade du Bout-du-Monde à Genève et attire plus de 25'000 personnes. Puis 30'000 en mai 2001.


En mai 2002, grâce à de nouveaux partenaires financiers, la manifestation prend un nouveau tournant en ouvrant ses portes dès le début d’après-midi avec des animations gratuites pour les familles qui viennent s’ajouter aux concerts de la soirée. Plus de 35'000 personnes se rendent au Stade.


En mai 2003, avec de nouvelles animations et des concerts toujours de qualité, la manifestation attire plus de 40'000 personnes. Puis 45'000 en 2004 pour atteindre plus de 50'000 personnes dès le 28 mai 2005.


En mai 2007 et 2008, malgré une météo défavorable, ce sont tout de même 40’000 personnes qui ont fait un tour du côté du Stade du Bout-du-Monde, mais la Fête est menacée à cause du chiffre d’affaire en baisse des buvettes et des restaurants. Cette manifestation unique en son genre doit trouver des solutions afin de ne pas disparaître.

En effet, si le nombre de visiteurs n’est plus à prouver, le budget, lui, ne se développe pas à la même vitesse ou même, diminue. Chaque année, l’association doit attendre la dernière minute afin de savoir si elle aura les moyens de réaliser l’édition en cours et cela pose de gros soucis d’organisation.

Grâce à des recherches acharnées et au soutien des médias, l’association finit par trouver le financement nécessaire à une nouvelle édition.


En 2009, de nouveaux partenaires et de nouveaux concepts lui permettent de voir l'avenir avec sérénité.


En 2010, 2011 ET 2012, avec une programmation exceptionnelle et un soleil radieux, elle attire plus de 50'000 personnes.

En 2013, avec une météo catastrophique, elle attire tout de même près de 15'000 personnes mais les recettes sont catastrophiques et la manifestation est remise en question.
Avec beaucoup d'éfforts et de soutiens, les organisateurs parviennent à la maintenir et à trouver une programmation digne d'un grand festival.

En 2014 et 2015, avec une météo plus que clémente elle attire à nouveau plus de 50'000 personnes. 

Cela démontre clairement que La Fête de l'Espoir est devenue l'un des événements incontournables de la vie culturelle et sociale de notre région et qu’elle a d’autant plus de raison d’être en cette période de crise.

En 2016
, compte-tenu des nombreux événements qui ont lieu en même temps à Genève, une météo incertaine et un peu de pluie en soirée, elle attire tout de même 25'000 personnes. Mais les mauvais résultats de cette édition et le manque de soutien financier des autorités risque de mettre la manifestation en péril pour 2017.


MigrosMaradonProtransplantHUGSIG - eco21BCGELoterie - RomandeNaxooUPC CablecomstaminaVille GE